Navigation Menu

Prix et rémunération d'architecte

  • Combien coûte une prestation d'architecte ?

  • Depuis l’ordonnance du 1er décembre 1986 sur la liberté des prix et de la concurrence, la rémunération de l’architecte n’est plus fixe. Conformément à la décision du Conseil de la concurrence, il n’y a pas non plus de barèmes d’honoraires officiels. Chaque architecte est donc libre de proposer son propre prix au maître d’ouvrage. Cependant, il est important que l’architecte mentionne dans le contrat comment il va être rémunéré et quel est le montant de ses honoraires. 

  • La rémunération d’un architecte dépend de trois facteurs : le coût de l’opération, sa complexité et l’étendue de sa mission. Il va sans dire que plus le projet architectural est d’une grande envergure, plus la rémunération de l’architecte est importante. Cela dit, tant que les entreprises consultées n’ont pas encore présenté leurs devis, il est impossible de connaître le coût exact de la construction. C’est pour cette raison justement que le contrat d’architecte présente une clause qui précise qu’au-delà de la marge de tolérance, entre le coût estimé des travaux et le coût total réel, il y a aura une révision à la baisse de la rémunération de l’architecte.  
  • Prix architecte


    Calcul des honoraires de l’architecte

    Il existe trois façons pour calculer les honoraires de l’architecte :

  • -    La rémunération au forfait :
    Elle s’applique quand l’étendue de la mission et le projet de construction sont connus à l’avance. On y a aussi recours pour les projets architecturaux présentant une surface inférieure à 170 m². 

  • -    La rémunération au pourcentage du coût des travaux :
    Elle peut être appliquée dans le cas où la mission est définie à l'avance mais pas le projet de construction. Ce mode de rémunération est souvent utilisé quand le maître d’ouvrage engage un architecte pour une prestation complète. Dans ce cas, un architecte peut facturer entre 10% et 15% du montant total des travaux. Par exemple, pour des travaux de 100 000 € (extension de maison ou rénovation), le tarif de l'architecte va de 10 000 € à 15 000 €. Certains architectes peuvent aussi se faire rémunérer au pourcentage sur des missions partielles. Par exemple, pour un permis de construire, l'architecte peut demander 3% à 4,5% soit 3 000 € à 4 500 € dans notre exemple.

  • -    La rémunération à la vacation horaire
    C’est le mode de rémunération utilisé pour les missions partielles, notamment la consultation ou encore l’expertise. Selon l'ordre des architectes, la fourchette de prix en 2013 est entre 42 € et 99 € de l'heure.

  • Quel que soit le mode de rémunération choisi, le maître d’ouvrage doit jouer sur la concurrence pour faire des économies. Il doit demander plusieurs devis d'architectes et comparer les prix.
  • Nos autres dossiers sur les architectes


    -    Pourquoi un architecte
    -    Un architecte, quand et comment ?
    -    Rôle d'un architecte
    -    Les garanties de l'architecte
    -    Prix d'un architecte
    -    Vous, votre maison, votre architecte
    -    La phase exploratoire